Au cœur du quotidien

22 décembre 2013

Témoignages

– Marie Le Heran –

Photo Flickr, palindrome6996

Photo Flickr, palindrome6996

Petite, lorsque tout le monde quittait la maison – moment privilégié d’une solitude bien-aimée – je me mettais aussitôt à nettoyer, astiquer, frotter.
Je raffolais de l’odeur de cire d’abeille, surtout celle que préparait mon grand-père, apiculteur amateur. La mémoire olfactive n’a de cesse de m’émouvoir : je m’en souviens encore comme si c’était hier.
Lors de leur retour à la maison, plusieurs heures plus tard, je guettais le regard de chaque membre de la famille. Mais c’est à peine s’ils remarquaient le changement. Cela m’importait assez peu en fin de compte. J’étais juste heureuse d’avoir fait ce grand nettoyage. Sans qu’ils en soient conscients, j’étais certaine que c’était un peu plus agréable pour chacun.
J’aime encore aujourd’hui faire les choses de la maison – vous savez celles que l’on nomme « corvées » – comme si elles s’étaient faites toutes seules, par magie.
Récemment j’ai regardé un reportage très intéressant sur l’étude du lotus, fleurs et feuilles, une plante merveilleuse et impressionnante, considérée comme sacrée depuis l’Antiquité en Inde ainsi que dans d’autres cultures. Des scientifiques soumettaient la plante à une expérience : ils versaient de l’eau et différents produits – même des colles fortes liquides – sur ses feuilles qui sont naturellement hydrophobes.
Et tout à coup me revoilà enfant, devant l’évier de la cuisine, lavant une à une des feuilles de chou vert pour une préparation culinaire. Je crois, dans mes souvenirs, que je passais un temps fou devant cet évier à observer les gouttes d’eau froide danser sur les feuilles. Elles réagissaient comme du mercure. Ça m’amusait et j’étais fascinée par ce que d’aucun qualifierait de vulgaires feuilles de chou.
Comme nous jugeons souvent sur les apparences, on a très souvent cru que je ne faisais pas grand-chose. Mais la magie du ressenti est subtile et personnelle. Certaines expériences ne peuvent être partagées, juste appréciées profondément dans l’instant, et à n’importe quel âge. Mettre du cœur dans le quotidien, c’est que j’ai privilégie toute ma vie durant. Je suis très reconnaissance d’avoir découvert ce trésor insoupçonné.

, ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :