Rêve de réalité

4 mars 2012

Poésie

– Roland Bec –

Émerger des brumes de l’inconscience,
S’éveiller aux lumières de la connaissance,
Puis se laisser porter par le vent,
Se laisser glisser sur la rivière du temps
Dans la barque immuable du présent,
Reliés par le souffle, à l’instant.

Admirer le soleil levant,
Jouer avec le soleil, le vent ;
Contempler dans l’étoile qui scintille
La joie simple du cœur qui brille ;
Reconnaître dans les yeux de l’enfant
Sa divinité, tout simplement.

Se souvenir de notre futur
Et n’y trouver rien de sûr,
Si ce n’est notre mortalité ;
Encore et encore s’y projeter
Pour y voir seulement se refermer
Notre passé décomposé.

Alors, se surprendre à chercher
Une intemporelle vérité.
Elle nous semblait très bien cachée ;
Pourtant, se sentir émerveillés
Par d’incomparables lueurs
Émergeant de nos profondeurs.

Puis se détourner de l’ailleurs.
D’ailleurs, il n’y a pas d’ailleurs ;
Il n’y a qu’un grand miroir
Dans lequel chacun peut se voir.
L’ailleurs est ici, dans le cœur
Et le voyage, intérieur.

Quand l’être aspire à la sérénité,
L’esprit s’égare dans la virtualité
Et les dédales de la multiplicité ;
Alors, que cette nouvelle journée
Voie pour vous se manifester
Votre rêve inné de l’unique réalité.

Retrouvez Roland sur son blog superbement illustré

, , ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :