22 septembre : célébrer la paix en pays gascon

13 septembre 2012

Initiatives

– Claude Arheix –

Imaginez par un bel après-midi de l’hiver dernier, la rencontre, dans un petit village du Gers, entre un « citoyen amoureux de la paix » et le propriétaire d’un domaine voisin. « Quand vous aurez le temps, venez nous rendre visite », lance ce dernier. C’est ainsi que j’ai découvert le Pavillon Bleu (structure de bois en forme de décagone offrant une vue à 360 degrés sur la nature environnante). Ce lieu insolite restera peut-être dans les annales comme ayant accueilli la première « Fête de la paix, du bien-être et de la solidarité ».
Dans cet endroit charmant, au bord de la rivière Arros, quelques associations vont commencer à se rencontrer régulièrement pour organiser une célébration de la Journée internationale de la paix*.
C’est suite à ma visite au Domaine Arros, que ce projet a commencé à germer dans mon esprit. J’en ai parlé autour de moi et très vite j’ai senti l’enthousiasme, d’abord de quelques personnes travaillant sur la « Communication non violente », puis de deux amies, Christilla et Rachida qui m’ont proposé de m’aider à l’organisation de cette journée.
Mais la plus grande surprise a été de voir les portes – et les cœurs – s’ouvrir les unes après les autres pour favoriser ce projet. A commencer par les propriétaires du domaine qui ont offert l’accès gratuit et qui, tout du long, ont apporté leur aide aux organisateurs, chaque fois que nécessaire.
Ensuite, plusieurs organisations humanitaires, le Mouvement de la paix et surtout les mairies et les écoles des villages environnants se sont mobilisés.
Enfin, des artistes, dont certains connus (Marc Vella), ont voulu apporter leur talent à cette initiative en acceptant de s’y produire gracieusement, quitte à venir de loin (Montpellier, Angoulême).
Tout, dans cette journée, est basé sur la générosité : nous ne demandons pas d’argent et toutes les prestations seront offertes gratuitement. Pour l’instant, seules l’impression des affiches nous ont coûté quelque chose. La nourriture et les boissons bio, qui seront vendues sur place, serviront à rembourser les frais. Si nous dégageons un bénéfice, il ira en Afrique où ailleurs, par l’intermédiaire des organisations humanitaires, pour apporter de l’eau ou de la nourriture à des enfants qui en ont besoin.
Nous nous préparons à recevoir entre 300 et 400 participants mais qui sait, là aussi nous aurons peut-être des surprises. Ce sera, pour la plupart d’entre eux, l’occasion de découvrir un Ambassadeur de la paix et le fondateur de la Fondation Prem Rawat.
Au milieu de tout ça, malgré l’intensité de l’expérience parfois, je me sens sur un petit nuage.
Et pour ceux qui ne pourront s’y rendre, nous vous rendrons compte de cette journée ici, sur le blog. Affaire à suivre, donc.

* La Journée internationale de la paix a été instituée par l’ONU en 1981 et la première édition a eu lieu en septembre 1982.

, , ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :