Une expérience de vie inoubliable

27 juillet 2013

Témoignages

Oiseau_cage

– David Gittlin (traduit de l’anglais) –

Le 16 novembre 2012, Prem Rawat s’adressait aux détenus de la prison de haute sécurité de Zonderwater en Afrique du Sud. Cet événement eu un impact énorme sur nombre des personnes incarcérées qui ont voulu exprimer leur gratitude.

Mark
Lorsque j’ai entendu dire que Prem Rawat allait venir à Zonderwater, l’attente fut indescriptible. Dire que ce grand homme donnerait de son temps pour venir nous parler. La réponse était au-delà de mes espérances. Nous en parlons encore entre nous tous les jours, en se pinçant pour s’assurer que ça n’était pas un rêve.

Zingisile
Ce fut une telle chance pour moi d’avoir pu voir et entendre M. Prem Rawat. Il m’a apporté une telle inspiration, et je sais maintenant que la paix n’est pas quelque chose qui peut s’acheter. Elle réside en nous tout le temps.

Sizwe
Ce fut un grand honneur pour moi d’avoir été invité vendredi à entendre le discours de M. Prem Rawat. C’est une expérience de vie inoubliable. Je me suis senti très humble.

Dumisane
Ce fut un grand jour pour moi. Que quelqu’un comme M. Prem Rawat se soit déplacé jusqu’à notre prison, cela m’a vraiment ému. J’en avais les larmes aux yeux. J’espère avoir un jour une seconde chance de le voir. J’ai été vraiment touché par ses paroles et en particulier par l’histoire de l’homme sur son âne qui porte un chargement sur ses épaules.

King
J’ai vécu une très belle journée, ce vendredi. Un moment tant attendu : rencontrer Prem Rawat et le voir de mes yeux. Je n’ai malheureusement pas pu lui poser une question, mais c’était vraiment bien de l’écouter parler et nous raconter des histoires. J’y ai pris beaucoup de plaisir. Je pense que dorénavant, je vais changer de comportement dans la vie et faire les choses correctement, grâce à ce que j’ai appris sur la paix, de la part de Prem Rawat et de toute l’équipe.

Jeremy
C’était bouleversant de voir l’homme lui-même. Son regard est si profond.

Vusi
J’étais très excité. J’étais impatient et désireux de le voir en personne. Je m’étais dit que lorsque je sortirai de prison, un jour, j’entendrai peut-être dire qu’il est dans la région et que j’irai le voir quelque part en Afrique. Mais il est venu jusqu’à nous.
C’était poignant. J’avais les larmes aux yeux et j’ai failli pleurer. Je ne pensais pas qu’il viendrait. Mais finalement ce fut un grand honneur de le rencontrer. Nous avons aussi beaucoup de chance de faire partie du premier groupe qui a bénéficié du PEP en Afrique du Sud.

Themba
Je suis reconnaissant qu’il ait pris la peine de venir en Afrique du Sud. Cela me montre combien il s’intéresse à nous, ici à Zonderwater. L’écouter m’a fait changer d’état d’esprit. J’ai ressenti que je suis encore un être humain. Lorsque je vais me coucher, j’essaie de me rappeler ses paroles. Cela m’aide beaucoup. Et je veux être ce lion dont il parle (qui a conscience de qui il est).

Simphiwe
Je suis reconnaissant d’avoir eu ce privilège de participer à ce stage du PEP. J’ai appris beaucoup. M’être  retrouvé en prison aura été pour moi une véritable bénédiction. J’ai compris ce que signifie la paix. Être en prison veut dire qu’on est là pour apprendre. Je sais ce dont je suis capable, lorsque je suis débarrassé de la peur. Et pour tout cela, je remercie M. Prem Rawat d’avoir pris le temps de venir enseigner à des gens comme nous.

Fuzile
Rencontrer Prem Rawat fut magnifique. Avant même qu’il ne s’exprime, le fait qu’il soit là m’avait rendu ma dignité d’être humain. Lorsqu’il a parlé, il a dit que la vie est simple et que c’est nous qui la rendons compliquée. J’aurais aimé que ce discours ne finisse jamais, qu’il continue encore et encore. Je l’écoute tous les jours, à plusieurs reprises et, à chaque fois, je capte quelque chose de nouveau.

Pepsi
J’ai apprécié de pouvoir écouter Prem Rawat. C’était la première fois que j’appréciais d’être en prison.

Amos
Ce fut une merveilleuse, merveilleuse journée. J’ai aimé la fable de l’âne. Cela m’a fait réaliser que si je veux la paix, je dois me débarrasser de mes anciennes habitudes. Je ne peux pas être en paix avec l’esprit si encombré.

Ephraim
Vendredi, je me suis réveillé malade, si bien que je n’ai pas pu y aller. J’étais vraiment déçu. Cependant, j’ai pu apercevoir M. Prem Rawat traverser la prison et j’étais comme un enfant qui reçoit une friandise. Je suis tellement heureux qu’il ait pris le temps de venir nous rendre visite. Certaines personnes, lorsqu’elles sortent d’ici, retombe dans leurs mauvaises habitudes et vont même jusqu’à se suicider. Mais je veux sortir et bien me comporter. Je remercie Prem Rawat.

Lire l’article original en anglais sur le blog de TPRF

, , ,

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

un commentaire le “Une expérience de vie inoubliable”

  1. HRDY dit :

    très beaux témoignages, les faibles deviennent forts et beaux, retrouvent leur humanité leur dignité…la clarté peut tout changer même en prison !
    j’espère aussi que M Prem Rawat visitera des prisons en Europe et même en France lorsque le PEP sera traduitet mis en place dans ces lieux.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :