Une belle opportunité d’expression

5 mai 2020

Initiatives

– Pierre Boquié –

C’est à l’occasion d’un article publié en décembre 2016 par Éric Toussaint, économiste, revenant sur les causes de la crise grecque, que j’ai découvert Pressenza. Cette agence de presse internationale se présente comme délivrant de l’information « en lien avec la paix, la non-violence, le désarmement, les droits humains et la lutte contre toute forme de discrimination. Elle place l’être humain comme valeur et préoccupation centrale et valorise la diversité ». Son équipe, constitués de bénévoles, diffuse de l’information en neuf langues, sous licence Creative Common.
Je me suis abonné à leur lettre d’information, que je reçois depuis lors quotidiennement. J’aime bien l’esprit de cet espace qui, tout en traitant souvent de sujets d’actualité graves et préoccupants, reste positif et bienveillant dans son approche. On peut y lire des plumes issues de différentes cultures, des articles de fond comme de simples témoignages.
Début avril, les rédactions colombienne et francophone « ont décidé d’ouvrir leurs rédactions à tous ceux qui souhaitent partager leurs histoires et leurs réflexions inspirées de cette période de confinement ». S’en est suivie une série de très beaux témoignages en provenance de Colombie qui m’ont littéralement enthousiasmé. Je me sentais en phase avec ce qu’exprimaient ces personnes de l’autre côté de l’océan et je réalisais à quel point la globalisation est devenue une réalité.
Voici, par exemple, comment se concluait le premier témoignage en provenance de Medellín : « Nous sommes simplement reconnaissants de vivre dans ce temps de recueillement, de connexion et d’appréciation des choses merveilleuses que l’univers a à nous offrir. » Ou encore le troisième : « Je comprends que tout le monde n’a pas la chance d’avoir une maison ou un espace paisible pour profiter du calme au milieu de la crise, mais j’espère que nous pourrons tous trouver un moment pour nous connecter avec nous-même et avec l’essence de la vie, afin que lorsque tout cela passera, nous soyons plus conscients, plus humains, plus unis en tant que société, moins individualistes et plus reconnaissants envers la planète qui, soit dit en passant, prend une merveilleuse pause avec notre société. »

Après avoir lu pendant plusieurs jours des récits qui continuaient à me passionner, j’ai eu envie de répondre à leur appel et je leur ai adressé un témoignage qu’ils ont publié en français et en espagnol :
Histoires de confinement 14. Pierre Boquié, Confiné et confiant
Cette première expérience dans un média en ligne m’a donné des ailes en quelque sorte, car j’ai écrit rapidement un deuxième, un troisième, puis un quatrième texte, au rythme d’un tous les deux jours, publiés le lendemain par la rédaction francophone :
Cas pratique
Notre projet
Un autre humain est possible
C’est comme si la période, totalement inédite que nous traversons, faisait ressortir avec une acuité particulière l’importance d’aborder la réalité physique et sociale de notre condition à travers le prisme de notre ressenti personnel, centré sur nos valeurs et nos priorités fondamentales. C’est en tous les cas ce que j’ai cherché à exprimer.

En cela, je sais avoir grandement été aidé par les messages que Prem Rawat nous délivre quotidiennement depuis presque un mois et demi, traduits chaque jour par des équipes de bénévoles, auxquelles je tiens à rendre hommage pour leur régularité et leur effort soutenu :
« En confinement », un message personnel de Prem Rawat
Nous attendons maintenant avec impatience, d’ici quelques jours, le lancement d’un Programme d’éducation pour la paix que Prem conduira lui-même. Perspective réjouissante, s’il en est.
J’ai souvent constaté, en périodes difficiles, qu’à un appel grandissant émanant de nos âmes inquiètes, venaient répondre des opportunités accrues de revenir à l’essentiel, de trouver des réponses qui apaisent et réconfortent. Voilà le genre de bonne nouvelle que nous apporte la crise d’aujourdhui.

 

, ,

un commentaire le “Une belle opportunité d’expression”

  1. Claude Arheix dit :

    Merci Pierre, c’est tellement vrai! Des choses à mettre sur le site des Fêtes de la Paix.

    J'aime

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :