Petit abécédaire du pas de côté

28 mai 2019

Textes choisis

A comme Alain :
Le bonheur n’est pas le fruit de la paix, le bonheur c’est la paix même.

B comme Balzac (Honoré de) :
Le génie a cela de beau qu’il ressemble à tout le monde et que personne ne lui ressemble.

C comme Char (René) :
Agir en primitif et prévoir en stratège.

D comme Dick (Philip K.) :
La réalité c’est ce qui continue d’exister lorsqu’on cesse d’y croire.

E comme Einstein (Albert) :
Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu’un atome.

F comme Feuerbach (Ludwig Andreas) :
Ce sont justement les vérités les plus simples que l’homme découvre en dernier.

G comme Grand Corps Malade :
Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux.

H comme Heinlein (Robert) :
La logique est une manière méthodique de se tromper en toute confiance.

I comme Ionesco (Eugène) :
On ne peut pas vivre mal, c’est une contradiction.

J comme Jung (Carl Gustav) :
Là où règne l’amour, il n’est plus de volonté de pouvoir.

K comme Kabîr :
J’ai vu une grande merveille : Qui meurt de son vivant peut faire mourir la mort !

L comme Le Guin (Ursula K.) :
La croyance est la blessure que guérit la connaissance.

M comme Mandela (Nelson) :
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.

N comme Nin (Anaïs) :
Aller sur la lune, ce n’est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c’est à l’intérieur de soi-même.

O comme Oliver (Mary) :
Laissez de la place dans votre cœur pour l’inimaginable.

P comme Platon :
Le sage parle parce qu’il a quelque chose à dire, le fou parce qu’il a à dire quelque chose.

Q comme Quevedo (Francisco de) :
La paix est si belle et si illustre qu’elle a le ciel pour terroir.

R comme Rûmî :
Pour trouver le bien-aimé, tu dois le devenir.

S comme Saint‐Exupéry (Antoine de) :
Parfois nous nous comportons comme s’il y avait quelque chose de plus important que la vie. Mais quoi ?

T comme Thoreau (Henry David) :
Il n’y a qu’un remède à l’amour : aimer davantage.

U comme Ungerer (Tomi) :
Je n’ai aucune chance de retomber en enfance, puisque j’y suis resté.

V comme Vian (Boris) :
Les prophètes ont toujours tort d’avoir raison.

W comme Woolf (Virginia) :
Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n’a laissé son empreinte.

X comme Xianliang (Zhang) :
L’amour infini ne demande qu’à aimer sans rien demander en retour.

Y comme Yourcenar (Marguerite) :
Laissons le choix au Hasard, cet homme de paille de Dieu.

Z comme Zénon d’Élée :
La nature nous a donné deux oreilles et une langue afin de pouvoir écouter davantage et parler moins.

, ,

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :