Rencontre fraternelle

21 avril 2019

Chroniques

– Le penseur amoureux –

Parmi toutes ces personnalités régulièrement invitées sur les ondes de la radio, il y a celles dont je sais déjà, au seul énoncé de leur venue, qu’elles vont me faire passer un bon moment, m’apprendre quelque chose, conforter mon espoir en l’humain, par-delà le chaos ambiant d’une époque où d’aucuns n’ambitionnent qu’à dresser des murs pour éviter d’avoir à dialoguer avec ses voisins.
C’est ce que j’ai réalisé récemment, lorsque deux de ces invités étaient réunis autour du même micro, en ce qui me concerne pour la première fois. Chacun originaire d’un bord opposé d’une frontière qui sépare deux peuples en guerre depuis des décennies, ils étaient heureux de se retrouver pour évoquer ensemble les minces espoirs de paix entre leurs deux pays. J’ai découvert, sans que cela constitue véritablement une surprise, qu’une longue amitié les liait.
Leur combat est le même : celui de la fraternité des hommes par-delà les divisions idéologiques, sectaires ou obscurantistes. Leurs armes, les mêmes aussi : l’intelligence, la lucidité, l’amour du prochain.
Alors la conversation a pris, tour à tour, des accents graves ou légers, au gré des questions de la journaliste qui visiblement savourait elle aussi ce moment qu’elle avait initié.
Qu’en ai-je retenu ? Que la situation ne s’améliore pas vraiment. Qu’on ne voit pas bien ce qui pourrait la débloquer. Que les perspectives de paix à court ou moyen terme sont plutôt minces. Oui, mais pas seulement.
Je dirai même que, pour moi, l’important était ailleurs. Dans ce que je viens de décrire : la rencontre fraternelle de deux amis dont les aléas des jeux politiques ou des haines attisées de part et d’autre n’entament en rien la confiance et la complicité.
D’ailleurs la conclusion de l’un d’eux, après avoir exprimé un pessimisme persistant, sera de dire que la paix triomphera forcément un jour. Qu’il ne peut pas en être autrement.
Et ça c’est réconfortant à entendre, lorsqu’on en est soi-même convaincu.

, ,

un commentaire le “Rencontre fraternelle”

  1. penelopewills dit :

    J’aime, merci !

    Sent from my iPad

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :